Jan 09, 2015 PNL et développement personnel 0 avis

La perception des informations: prenez du recul

image-double-1

image-double-2  image-double-3

 

 

 

 

 

 

 

Vous connaissez peut-être ces images. Que voyez-vous? Prenez un peu de recul et fermez les yeux pour vérifier quelle est votre perception des informations.
Dans le monde qui nous entoure, nous sommes bombardés chaque seconde par des milliers d’informations
Au moment où vous lisez ces lignes, vous êtes peut-être
– devant un ordinateur, confortablement installé
– dehors, avec votre smartphone au milieu d’une grande foule
– dans un environnement bruyant ou au contraire dans un lieu calme et isolé

Le contexte est fondamental pour comprendre comment vous recevez les informations.
Votre cerveau peut traiter entre 5 et 9 informations simultanément.
Autant dire que la sélection est très sévère à l’entrée.
Pensez à une expérience que vous avez certainement déjà vécue: vous allez à une soirée avec un groupe d’amis. Le lendemain, demandez à chaque participant quels sont les 3 éléments qui ont retenu son attention.
Vous obtiendrez autant de réponses que de participants.
L’un aura apprécié le confort des fauteuils, l’autre va retenir l’ambiance sonore, un autre va vous parler de l’organisation de la pièce ou de la décoration, ect..
Donc lorsque votre cerveau sélectionne automatiquement les quelques informations qu’il va traiter, un mécanisme de filtrage se met en place.
Ces filtres dépendent principalement, à un instant donné
– de votre éducation, du milieu social et culturel dans lequel vous vous êtes construit
– de votre expérience personnelle
– de votre état émotionnel
– de l’environnement immédiat

Ainsi, le même évènement ne sera pas perçu de la même façon aujourd’hui ou s’il avait eu lieu un mois plus tôt.

Il suffit pour vous convaincre de regarder l’actualité. Lorsque vous voyagez à l’étranger, le monde connecté vous permet de suivre ce qui se passe dans votre région. Quelle importance lui accordez-vous lorsque vous êtes à des milliers de km? Sans doute pas la même attention que si vous êtes chez vous.
Autre exemple:
Lorsque vous rentrez du travail un peu fatigué, comment allez vous accueillir une remarque de votre conjoint ou une bêtise faite par votre enfant?
Votre état émotionnel va avoir une influence sur votre réaction, non?

Alors comment faire pour adapter les filtres?
En prendre conscience est la première étape. En PNL, les méta-programmes permettent d’expliquer comment fonctionnent ces filtres.
Je vous ai déjà donné 2 exemples dans des articles précédents
Un détail qui fait toute la différence
Un méta-programme pour prendre votre envol

Il en existe beaucoup d’autres.
L’objet de cet article est simplement de vous faire prendre un peu de recul, notamment lorsque vous vous sentez oppressé par une nouvelle qui vous plombe la journée!
Faire le tri rapidement permet d’être plus serein, de donner la valeur juste à une information, et surtout d’être capable de discerner ce qui est important pour soi.

N’oubliez pas: chacun se construit ses propres représentations à partir de tout ce qui est reçu chaque seconde par les 5 sens.
Votre ordinateur personnel est en pleine effervescence? Vous cherchez son mode d’emploi?
Parlez-en dans les commentaires

Termes de recherche

  • perception image
  • image de la perception
  • perception imag